[RED’Action 8 Bonus] LA PLANETE SE MEURT !

Comme l’a rappelé notre secrétaire général Philippe Martinez au dernier congrès la CGT doit mettre plus en avant ses convictions pour le climat!

Peut-on continuer à courir après la croissance, réponse ultime à tous les problèmes de notre société ?

Tout ira mieux si la croissance était plus forte, mais ça ira mieux pour qui ?

La CGT revendique une croissance partagée : des emplois en nombre suffisants, des salaires décents, des conditions de travail convenables.

Depuis le début de l‘ère industrielle, les travailleurs se battent pour exiger leurs parts du gâteau et leurs combats sont de plus en plus difficiles.

La croissance n’a pas que des avantages. Elle participe à la destruction de notre planète, par le gaspillage que la société de consommation génère, par la recherche de profits à tout prix.

La liste des exemples est longue : le Glyphosate, la déforestation, le gaz de schiste…

Ou s’arrêtera notre égoïsme. Le développement durable ne doit pas être qu’un concept économique vague.

Soit disant que le capitalisme s’occupera de l’écologie quand les caisses seront pleines.

Des initiatives voient le jour : le covoiturage, le recyclage, les objets de 2ème vie, les circuits courts…

Les pauvres sont en partie des écolos qui s’ignorent, par la force des choses ils consomment moins que les autres.

Le réchauffement climatique, la pollution de l’eau, la disparition de certaines espèces animales, les migrations climatiques, l’épuisement des ressources naturelles …Les sujets d’inquiétude sont nombreux. Est-ce que les mesurettes prises par Macron suffiront à rattraper le retard ?

Il est urgent de changer de modèle économique pour aller vers un modèle qui puisse satisfaire les aspirations de la population ainsi que les exigences écologiques.