Déclaration CGT FAPT au CHSCT Supplémentaire de l’UIN Orange du 12 Juin 2018 « Fusion des UIs Normandie et Centre »

Rouen, le 12 juin 2018

 

« Aujourd’hui le CHSCT est convoqué dans le cadre d’un processus d’information et consultation sur le projet de fusion des UIs Normandie et Centre.

Cette fusion est un outil de facilitation pour toutes les réorganisations futures. Il prépare l’organisation de la direction de l’intervention au modèle UI2019.

Ce modèle organisationnel a pour but d’homogénéiser les modes de fonctionnement et d’interactions de 23 UI et autres unités et entités opérationnelles Orange.

Objectifs :

  • Faciliter la transmission des bonnes pratiques, mais lesquelles ?
  • Simplifier les interfaces entre les UI et leurs fournisseurs, pour mieux externaliser ?
  • Rendre nos organisations plus lisibles, Fluidifier les parcours clients et réseaux de « bout-en-bout ». le serait-ce quand il n’y aura plus de salarié Orange, ou presque et que ce seront les clients eux même qui feront l’intégralité du travail ?
  • Améliorer la qualité et la performance des parcours client mais aussi de la qualité de travail des acteurs, Quand la direction parle de parcours client, parle-t-elle du parcours direct du CASH (client => actionnaire) ?
  • Homogénéiser les interfaces entre les UI et les autres Unités/Entités Opérationnelles d’Orange. Pour encore plus de digitalisation et moins d’humain ?

Le résultat de cette politique aura un impact désastreux sur les salariés. Dans la cible, 6 domaines seront impactés :

 

  • Les métiers de l’intervention.
  • Les activités pilotage.
  • Les activités de Back-Office.
  • Les activités d’appuis à l’intervention.
  • Les activités d’études et de production réseaux.
  • Les activités support.

 

Autant dire, que l’ensemble des salariés des UIs vivront d’importants bouleversements professionnels.

A travers ces objectifs, la direction vise exclusivement l’accroissement de la productivité induisant une augmentation de la charge de travail et la suppression d’emplois massifs. Autant d’éléments néfastes à de bonnes conditions de travail.

La fusion n’est donc qu’une étape de centralisation des décisions et éloignant encore un peu plus les salariés de leurs dirigeants.

La CGT, s’oppose à la fusion des deux UIs Normandie et Centre et à toutes les réorganisations du travail qui conduiront aux mêmes résultats désastreux pour les salariés, qu’ils soient Orange ou sous-traitants ainsi qu’à une diminution de la qualité de service.

Mais de quoi les usagers et salariés ont-ils besoins ?

Au XXIème siècle, siècle ou tout va plus vite, à la vitesse de la lumière, les usagers ont besoin d’un service rapide, efficace et dont le coût ne soit pas une surprise à chaque échange digital. Ce besoin  des usagers ne peut se faire sans un profond respect des travailleurs, qui gèrent, administrent, modernisent, construisent et entretiennent le réseau. La fusion des UIs Normandie et Centre ne répondra pas à ce besoin et encore moins UI2019.

Les salariés ont plutôt besoin de vivre dignement avec la reconnaissance, le bien-être, comme éléments essentiels qui doivent être pris en compte par la direction.

Pour cela il faut :

  • Arrêter les restructurations / fermetures de site,
  • Diminuer de la charge de travail et embaucher du personnel bien formé et qualifié,
  • Reconnaitre les qualifications,
  • Prendre en compte l’évolution des métiers dans les qualifications
  • Corriger véritablement les inégalités salariales entre les femmes et les hommes,
  • Ré-internaliser les activités sous-traitées et les emplois qui y sont liés,
  • Arrêter tous système de géolocalisation,
  • Imposer un vrai droit à la déconnexion,
  • Reconnaitre, prévenir et réparer les effets de la pénibilité pour l’ensemble des métiers,
  • Dispenser une formation de qualité à tous,
  • Respecter de l’équilibre vie privée / vie professionnelle,
  • Respect les données et de la vie privée des salariés,

Ouvrir de véritables négociations sur l’organisation du travail.

Laisser un commentaire