Déclaration CGT CHSCT UIN Orange des 21 et 23 mars 2018

 

Services publics, emplois, statuts, salaires, retraites, instances représentatives du personnel, le président Macron veut tout passer à la moulinette libérale ! À cette stratégie du choc pour créer un état de sidération et neutraliser les résistances, la CGT oppose la volonté d’assumer pleinement l’affrontement en  travaillant à l’unité des salariés du public et du privé ainsi que des usagers autour de l’intérêt commun.

La CGT l’affirme : «Pas d’industrie sans service public et pas de service public sans industrie» !

  • La dépense publique doit inciter les entreprises à investir dans l’appareil productif, dans la recherche, la formation et l’égalité professionnelle.
  • L’emploi et les activités industrielles participent à dégager des sources de financement des services et politiques publics.
  • L’économie circulaire favorise les circuits courts afin de rapprocher les lieux de production des lieux de vie et d’utilisation. Elle s’inscrit dans le respect des normes sociales et environnementales. Elle est une source de développement de l’emploi, de l’industrie et des services publics.
  • Les services publics sont un facteur essentiel de localisation industrielle, facilitée par l’environnement de services publics existants tels l’accès à l’énergie, au ferroviaire, à la communication, à la santé ou à l’éducation.

Inversement, l’industrie structure le territoire en appelant à elle les services publics et services dont elle a besoin.

Sa disparition conduit presque toujours à celle des services publics et à la désertification des lieux.

En droite ligne des orientations gouvernementales, le grand projet de la direction d’Orange de fusion de l’UI Centre Val de Loire et de l’UI Normandie n’a qu’un seul but : pallier le manque d’effectifs à venir et sacrifier sur l’autel des profits les salariés et la qualité de service. En filigrane, c’est la disparition des UIs qui se dessine à très court termes.

La comparaison entre des chiffres de recrutement et des départs donne à s’inquiéter, combien de salariés seront encore présents fin 2019, 2020… quand on voit le profil de la pyramide des âges de l’UIN. Pour la direction, la seule alternative est un accroissement de la sous-traitance et notamment du risque. Chacun sait que toujours plus de sous-traitance induit une perte de maitrise de nos activités.

Les économies d’échelles élargiront les zones d’intervention de l’ensemble des salariés. La mutualisation de la plupart des activités engendrera, inévitablement une dégradation des conditions de travail.

Ce projet lancé de manière concomitante à d’autres réorganisations et introduction de nouveaux outils ne laisse rien augurer de bon pour les salariés. C’est déjà le cas pour les back office qui passent à maille nationale

Nos clients, y gagneront quoi ? Comme les salariés ils ont besoin d’une autre organisation, plus respectueuses du service rendu et des conditions de vie au travail. Cela passe par une ré-humanisation dans l’entreprise Orange, rapprochant les centres de décision des salariés. L’internalisation des activités et l’embauche de salariés formés et qualifiés sont des solutions bien plus efficaces aux maux d’Orange.

C’est à la lumière de toutes ces informations que la CGT appelle tous les salariés de France à la grève, demain 22 mars 2018. De même, contre les fusions des UIs, un préavis de grève CGT spécifique est déposé.

Un point continue d’interroger. Peut-on conclure cette mandature CHSCT de l’UIN quand la très grande majorité des procès-verbaux n’ont pas été réalisés. Fautes au secrétaire qui n’a pas rempli sa mission tel que c’est prévue dans la circulaire 1844, mais faute inexcusable aussi de la part de la direction et des autres organisations syndicales présentes au CHSCT pour ne pas avoir soutenu la CGT dans ses différentes alertes. Plus grave, la CGT considère la direction complice, elle est garante du bon fonctionnement de l’instance CHSCT.  Il faut des moyens comparables au CE DONC pour la prise de notes et la rédaction des PV. Maintenant il semble bien compliqué d’avoir ces PV, le secrétaire semblant avoir égaré les enregistrements.