Suspension du conflit de Saint Valéry-Cany-Barville

Après 4 jours de grève, suivi à 80% des salariés des deux bureaux, ceux-ci ont décidé la suspension du conflit.

Suite aux longues négociations de la journée de jeudi, un protocole a été proposé aux agents. Vendredi matin, ils ont donc décidé de suspendre la grève et de reprendre le travail.

Loin de combler l’ensemble des revendications du personnel, le protocole permet tout de même de revoir l’ensemble de la réorganisation en moins de 2 mois. De ne plus avoir de sécable jusqu’à la fin de l’analyse. De garder les deux collègues en sureffectif sur place, notamment.

Ce combat, loin d’être fini, a permis de souder les postiers de ces deux bureaux, et a démontrer à la Direction qu’elle ne pourra pas faire sans eux.

Tous unis, tous combatifs, bravo à tous nos collègues de Saint Valéry et Cany-Barville qui ont démontré que l’union fait la force.