Retraite des cadres : la marche est haute

Marche

La spécificité de la rémunération des cadres et cadres supérieurs, drugs réside dans la diversité et le montant des éléments constituant au final, leur rétribution. 

Ainsi, les primes, les compléments, les avantages en nature n’entrent pas ou peu dans le calcul de la retraite, ce qui incontestablement accentue l’écart de ressources entre les revenus d’activité et les pensions de retraite. 

Sans entrer dans les aspects techniques du fonctionnement de la Retraite Additionnelle de la Fonction Publique (voir site officiel), il suffit de faire une simulation pour s’apercevoir qu’il y a peu à attendre de ce côté sur le montant de cette R.A.F.P. 

Comme la marche est haute pour les cadres et cadres supérieurs entre revenus d’activité et pension de retraite, l’Union Fédérale des Cadres CGT FAPT 76 considère que c’est une raison supplémentaire de réclamer le versement d’une prime de départ en retraite à hauteur de 24 mois de salaire pour tout départ en retraite d’un collègue cadre.